26 novembre 2008

[Naruto] La plus belle chose qui m'ait été donné de voir

la_bellechse_modifi__2






Manga: Naruto
Oneshot (1 chapitre)
Pairing: ShikamaruxTemari
POV(Point Of View) Shikamaru

Disclaimer: les personnages appartiennent à leur auteur respectifs, Masashi Kishimoto.

La plus belle chose qui m'ait été donné de voir

J’aime les nuages. Ils sont libres, insouciants et purs. Ils ont la chance d’être libre, dénués de toutes envies et de toutes responsabilités. La vie de nuages me tente bien parfois, la vie est beaucoup trop galère pour moi.

J’aime les clopes, bien que quelques mois plus tôt j’affirmais le contraire. Malgré le fait que la fumée me brûle la gorge et me pique les yeux, elles me rappellent mon défunt maître Asuma. Avec ces cigarettes, c’est des bonds dans le temps et dans mes souvenirs que je fais.

J’aime Ino et Choji, bien qu’Ino ne jure que par Sasuke et Choji par ses chips. Ce sont ceux avec qui je fais équipe, ceux qui ont mon entière confiance. Je suis là lorsqu’ils en ont besoin, ils sont là lorsque j’en ai besoin (ou lorsque je n’en ai pas besoin aussi d’ailleurs…). C’est ce qu’on appelle des amis je crois.

J’aime mon père, le seul que j’ai du mal à battre au shogi et ma mère aussi je crois, même si elle passe son temps à me crier dessus.

Mais plus que les nuages, plus que les clopes, plus que mes amis et mes parents j’ai trouvé quelque chose que j’aimais vraiment. Une chose qui fait battre mon cœur à cent à l’heure, une chose que je ferais tout pour protéger, une chose qui me fait ressentir mille émotions.

 

Son Sourire. La plus belle chose qui m’ait été donné de voir.

Au départ, elle me fatiguait avec son sourire narquois et victorieux. Temari No Sabaku. C’est vraiment quelqu’un. Quelle fille galère ! Quelle…magnifique…fille galère. La seule que j’ai du mal à cerner, la seule qui m’ait vu pleurer, la seule, en dehors d’Ino, qui me côtoie. Bien qu’on se le cache, bien qu’on fasse semblant, on est heureux quand on est ensemble. Et cette affection, on se la démontre d’une bien singulière manière. On se dispute, on se chamaille. Tout le contraire d’un couple aux anges. Mais on n’est pas comme les autres.

Elle est colérique, trop vive pour une fille, un peu garçon manqué, bruyante et énergique, elle ne minaude pas et ne pense qu’à son destin de Kunoichi.

Je suis feignant, paresseux, j’ai deux cent de Q.I et je passe mes journées à flemmarder quand je ne suis pas en mission.

On est les exacts opposés, mais les contraires s’attirent n’est-ce pas ?

 

Je me rappellerai toujours du jour où je l’ai entraperçu. Ce sourire si rare… Temari était venue me prêter main forte… ou plutôt elle était venue m’aider contre cette Tayuya d’Oto No Kuni. Après qu’elle se soit débarrassée de la rousse, je l’ai vu. Un rayon de soleil, un éclat vif et ardent de lumière. Le paradis. La jeune femme m’a sourit. Ce n’était pas ce sourire rageur et déterminé qu’elle arborait habituellement. C’était un sourire doux, tendre et chaleureux. J’ai alors repensé à ce que m’avait dit un jour mon père. Je lui avais demandé pourquoi il avait épousé ma mère, qui a un très mauvais caractère. Il m’avait alors répondu :

_ Ta mère a un sourire très tendre parfois tu sais, je crois que c’est pour ça… *

Avant, je trouvais ça ridicule d’épouser une femme rien que pour son sourire. Avant d’avoir vu celui de Temari.

Après l’avoir vu, j’ai agit comme si rien n’était. Pour ceux qui me connaissent mal en tout cas. Je râlais, la traitait de fille galère et elle me traitait de pleurnichard. Mais mes amis et mes parents avaient perçu le changement. Quand je me reposais pour observer les nuages, je la revoyais, elle et son sourire. Je n’écoutais qu’à moitié ce qu’on me disait, mes pensées rejoignaient souvent la belle blonde. Je pensais que je ne reverrais jamais ces commissures aux coins de ces lèvres.

J’avais tort.

Lors de l’examen Chunnin, nous nous sommes disputés violemment. Elle m’avait vexé à cause d’une histoire débile, je m’étais énervé. Alors que j’allais partir pour penser à autre chose, elle m’avait retenu par la manche et m’avait sourit tendrement et tristement. Elle n’avait rien dit et avait uniquement plongé son regard dans le mien. C’était sa manière de se faire pardonner. On se comprenait, on n’avait pas besoin des mots.

Lorsque j’avais pris mon courage à deux mains pour me déclarer, elle avait posé ses lèvres tendrement sur les miennes. Lorsque nous avions repris notre respiration, elle me sourit de ce même sourire magique. Lors de notre première fois, alors qu’elle reposait sur mon épaule après notre nuit d’amour, elle m’avait dit bonjour de ce même sourire lumineux. Ce manège se répétait, ce sourire était rare et uniquement réservé à mes beaux yeux. On n’était pas un couple parfait, au contraire, nos amis pensaient souvent qu’on était à deux doigts de la rupture. Mais ils ne comprenaient pas. On était plus unis qu’eux tous réunis, on était les plus heureux. C’était notre bonheur qu’on avait construit. Et ce bonheur était bâti sur un sourire.

Mon père avait raison, je suis tombé amoureux d’elle et de son sourire.

*Naruto tome 21

Note de lecture: Mon premier Oneshot sur Naruto, et plus particulièrement sur le ShikamaruxTemari. J'ai voulu m'essayer à ce couple et aux Naruto's Fic, donc je me suis basée sur un moment que j'aimais bien sur un manga et j'ai extrapolé. J'ai utilisé mes personnages préférés, Temari et Shikamaru.

Merci de m'avoir lu !

Des avis/critiques ?

Posté par Harue à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur [Naruto] La plus belle chose qui m'ait été donné de voir

Nouveau commentaire